Magali MARMET vit et travaille à Lille (France). Depuis l'enfance, elle est passionnée par le dessin, graphisme et l'art en général.

 

Dès 2014, la Galerie BOLTRA Saint GEORGES accueille ses premiers travaux à l’occasion du festival des arts de Watou (Belgique), aux côtés du peintre surréaliste Werner EDEBAU. Se succèdent plusieurs collections de peintures autour de l'humain et de ces états d'être, de créations plus urbaines avec la série Block, d'univers oniriques comme d'art brut.

 

Son travail conjugue le paradoxe entre graphisme et spontanéité, du figuratif semi-abstrait à la production d'oeuvres libres, où la juxtaposition de divers médiums (encres, résines, acryliques, carton...) donne corps au résultat global.

 

Ses sources d'inspiration sont nombreuses : le fauvisme et les peintures d'André Derain, de Matisse, la façon de peindre de Kees Van Dongen, l'approche tellement éclectique de Picasso, la poésie des œuvres de Klimt, les dessins d'Egon Shield, le graphisme d'un Cocteau, le trait de Bernard Buffet, la force du travail étonnant de Cy Twombly, les messages du contemporain Guy Denning, en passant par l'incontournable Jean-Michel Basquiat.

 

Le sens des mots/maux et leurs résonances comme l'harmonisation des couleurs et des formes constituent le fil rouge de ses travaux. Nourrie d'une curiosité insatiable, son élan créatif est sans cesse réinterrogé, donnant naissance à de nombreuses collections protéiformes.

To play, press and hold the enter key. To stop, release the enter key.

press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom

Ses créations s’expriment en peinture et en sculpture de manière éclectique et sérielle. Son expression artistique est adossée depuis de nombreuses années à l'humain et sa place dans la société, ses émotions, ses états d'être. Indépendamment ou non, plusieurs thématiques s’expriment dans ses créations : la ville et ses constructions, les corps, les portraits bruts ou semi-abstraits, l'onirisme ...

 

Plusieurs médiums comme l’acrylique, les encres, les pastels, le métal, les résines constitue la base de ses productions. Le procédé doit être concluant dans l’amalgame de ceux-ci. Elle aime travailler en harmonie les couleurs vibrantes, l’ajout de textures et d’empâtements et parfois, les contrastes.

 

Elle travaille d'abord en se laissant guider par ses intuitions. Par la suite, elle insiste en travaillant de façon plus rationnelle, méthodique et analytique. Ainsi, elle accorde une importance à l’interrelation entre son œuvre et le spectateur pour produire un impact avec son sens.

 

Depuis quelque temps, elle se laisse bercer par la sculpture, où il est possible d'explorer en volume ses créations 2D.